Skip to content Skip to footer
Par Alexandre du Gardin - Le 27 janvier 2021

On est en plein dedans les amis : la saison de la raclette ! Cette période où l’on peut se délecter de cet incroyable plat originaire de Suisse à base de charcut’, de patates et de délicieux fromage fondu… On en salive rien que d’y penser. Certains rebelles prétendent détester l’hiver, et ne se cachent pas de manger des raclettes même en plein mois d’août. Les hérétiques ! Ce mets délicat et raffiné se déguste l’hiver, puisque froid + nez qui coule + petite déprime s’effacent en un clin d’œil grâce aux kilos de fromage et pommes de terre… C’est pas nous, c’est la science qui le dit !

C’est que les Frenchies que nous sommes en consomment jusqu’à 1 kg par foyer et ce, 2,5 fois par an. Dans cet article, nous allons donc faire un focus sur le plat le plus convivial qui soit : ses origines, les façons les plus originales de « racletter », et même quelques petits accessoires cool et hyper pratiques pour vous aider à faire la meilleure raclette du monde cet hiver !

Les origines de la raclette

Pour commencer, une petit question pour vous : pourquoi ça s’appelle une raclette ? Elle fut inventée par des bergers suisses au XIIème siècle dans le canton du Valais. Anciennement appelée « fromage rôti », le plat s’est rapidement renommé « raclette » car lesdits bergers plaçaient leur demi-meule près du feu de cheminée et raclaient à même le morceau la partie fondue pour la faire couler directement dans l’assiette… Vous vous en doutiez pas vrai ?

C’est à l’arrivée de la première machine à raclette dans les années 70 qu’elle se démocratisera en France, notamment en Savoie, et deviendra assez vite une coutume qui traversera les générations. Se retrouver avec toute la famille autour d’une bonne raclette, y a pas mieux sur Terre !

« Je peux pas, j’ai raclette ! »

La raclette, c’est avant tout une alchimie parfaite entre chacun des aliments impliqués : des produits qui se marient à merveille et qui sont totalement irremplaçables. Bien essayé les véganes, mais des raclettes avec des brocolis à la place du jambon cru ça marche quand même moins bien… Qui pourrait manger des patates à la vapeur sans rien ? c’est sec comme tout cette affaire-là ! Ou encore gober du fromage fondu étalé sur une tranche de pain ?

Non, une raclette en bonne et due forme c’est : une pomme de terre – pas trop grosse, pas trop petite -, une belle tranche de charcuterie, une bonne dose de fromage fondu sur le dessus et enfin, un petit cornichon pour couronner le tout. Rien de plus simple, rien de plus bon.

Des déclinaisons en veux-tu en voilà

On aime tous la version traditionnelle de la raclette ! Avec sa meule de fromage de lait cru de vache, originaire du Valais – dans le sud de la Suisse. Mais si un soir vous vous sentez d’humeur aventureuse, vous pouvez aussi vous laisser tenter par des versions un peu plus fantaisistes. Des amateurs réticents autour de votre table ? Pas de panique : revisiter des classiques de la gastronomie sera toujours un franc succès.

On pense tout d’abord aux fromages utilisés pour la fondue : le trio gagnant gruyère, comté, Abondance. Si ça fonctionne aussi bien avec des vulgaires morceaux de pain rassis, imaginez le résultat sur nos patates et une bonne viande des Grisons… Pour les plus téméraires d’entre vous, vous pouvez partir sur des fromages avec encore plus caractère : un gros camembert, ou pourquoi pas un maroilles bien coulant. Explosion de saveurs garantie ! Tout ceci peut laisser des séquelles en revanche… Alors n’hésitez pas à mettre de côté quelques bonbons à la menthe pour l’afterparty, c’est plus sûr.

Vous pouvez aussi vous tourner vers des bleus de qualitey : on pense notamment au bleu d’Auvergne, du Vercors ou même au gorgonzola, qui offriront une touche inédite, forte et intense à vos raclettes. Quid du bon vieux fromage de chèvre ? Vous ne vous y attendiez pas à celui-là ! Privilégiez ceux qui fondent bien à la cuisson, comme la tomme ou la bûche par exemple. Et pourquoi pas ajouter une touche de miel sur le tout, et apprécier ce redoutable duo sucré-salé ?

Petit conseil LPF : parmi tous ces fromtons, évitez les fameux packs de 50 tranches de fromage du supermarché, car même si pas trop chers et très pratiques, il faut avouer qu’ils pêchent un peu côté saveur… Rendez vous plutôt chez le petit fromager du coin ! Le coût sera un poil plus élevé, mais le jeu en vaudra largement la chandelle, croyez-nous là-dessus. Au pire, vous en prendrez un poil moins que d’habitude car oui, on a un scoop pour vous : vous n’êtes pas systématiquement obligés de vous péter le bide lors de vos soirées raclette ! Voilà c’est dit.

Les accessoires indispensables

La Box Fromage : pour ne jamais manquer de fromton

Tout est dans le titre : des abonnements à de superbes boxes de fromages, façonnées par Bernard Mure-Ravaud, Meilleur Ouvrier de France et Champion du Monde des Fromagers – autant vous dire qu’il ne plaisante pas avec ça.

Deux boxes au choix : la nature – pour plaire à tout le monde – et la parfumée pour les plus audacieux. Dans cette dernière, tout une ribambelle de fromages sont dispo : poivré, aillé, bleu… Bref, tout pour plaire à vos convives. Notez que les boxes peuvent s’obtenir sous forme d’abonnement et si ça vous tente, vous pourrez donc recevoir une box à fromages tous les mois pour ne jamais être à court !

DÉCOUVRIR !

Arbresymbolique : les jolies spatules personnalisées

Deux teams pour ce qui est de la fonte du fromage : les gros morts de faim – ou »morfales » – qui le laissent à peine fondre (parce qu’ils ont juste très faim, tout simplement), et les plus patients qui veulent un fromage fondu à point voire même subtilement grillé sur le dessus. Donc chacun sa spatule, et chacun sa façon de faire !

Avec votre prénom ou une date gravés dessus, ces jolies spatules personnalisables empêcheront les vols – intentionnels ou non ! Celles-ci sont en bois de hêtre et surtout fabriquées en France. Que demander de mieux ?

DÉCOUVRIR !

La Belle Mèche : pour parfumer la pièce après la bataille

La Belle Mèche est une chouette marque de bougies parfumées made in France, qui empêchera toutes les odeurs de fromages insistantes de s’éterniser. Bougies, huiles essentielles, diffuseurs, savons liquides… Tout pour combler les nez en mal de senteurs parfumées !

Chacune des bougies – cèdre poivré, tabac miellé, menthe-basilic pour ne citer qu’elles – vous aidera à couvrir les odeurs si plaisantes lorsque l’on a faim, mais peu ragoûtantes une fois rassasiés…

DÉCOUVRIR !

Grâce à nous, vous êtes devenus de véritables as de la raclette ! Alors si vos proches ont le choix entre un dîner à base de patates et fromage fondu chez vous ou chez quelqu’un d’autre, la question sera vite répondue… Bel hiver à toutes et tous, et surtout : bonne(s) raclette(s) !