Skip to content Skip to footer
Par Mathieu - Le 22 mai 2015

 

 

Élégante, racée, innovante, confortable. . . elle fend l’air comme nulle autre, et ce depuis des décennies : la Citroën DS. Véritable petit bijou de l’ingénierie automobile française, elle fête en ce moment ses 60 ans.
L’occasion parfaite pour vous livrer quelques anecdotes oubliées sur cette bizarrerie à quatre roues !

Une vraie « soucoupe roulante » !

Et ce surnom ne vient pas de nous ! Il fût trouvé lors du 42ème Salon de l’Automobile en 1955, juste après que Citroën ait décidé de dévoiler au grand public son nouveau bébé : la DS 19. Un concentré de nouvelles technologies qui va directement faire des émules ! Si bien que 750 exemplaires étaient déjà commandés dans les 45 minutes, et à la fin de la journée. . . 12 000.

Elle deviendra d’emblée un symbole de puissance et de pouvoir, la voiture parfaite pour un chef d’État donc. Le Général de Gaulle aura d’ailleurs sa propre DS, dont la solide carrosserie lui sauvera la vie lors d’une tentative d’attentat, elle est déjà mythique !

Un concentré d’innovations

Comme beaucoup, vous vous posez surement la question : « Mais qu’est-ce qu’elle a de plus que les autres cette bagnole ? », la réponse est simple :

– Direction hydraulique,
– Phares directionnels,
– Suspension hydropneumatique,
– Pavillon en matériaux composites,
– Freins à disque de série,
– Volant monobranche,
– Direction assistée,
– Boîte de vitesses semi-automatique

Quand on sait que le précédent modèle de la marque était l’illustre 2CV, et que tout ça n’avait jamais été fait avant dans le milieu, on comprend mieux la réaction du public !

Les déclinaisons de l’extrême

La DS Mille pattes : 7,27 m de long, 2,45 m de large, 11 roues, 9150 kg sur la balance et sous le capot : deux moteurs V8 Chevrolet qui la poussent à plus de 180 km/h. Elle a été conçue pour l’équipementier français de pneus Michelin, afin de réaliser des essais sur la piste de l’usine à Clermont-Ferrand.

La DS Reactor : créée en 1965 par le préparateur américain Gene Winfield, la DS Reactor n’a de Citroën que le châssis, pour le reste on vous laisse deviner dans les lignes de la carrosserie. Avec une gueule pareille, elle fit plusieurs apparitions télévisées dans des séries comme Ma sorcière bien-aimée, Star-Treck ou encore déguisée en voiture-chat dans un épisode de Batman !

DS Longues : La majorité des DS longues en 4, 6 ou 8 roues ont été allongées par la firme Tissier et étaient utilisées comme plateau porte-voiture ou fourgon. Cela inspira néanmoins bon nombre de bricoleurs du dimanche qui les modifièrent en limousine, ambulance ou autres breaks géants !

60 ans et toutes ses roues !

Après avoir battu des records en pagaille, joué dans des films et tutoyé les plus grands de ce monde, la DS est a l’honneur à ce weekend !

Pour célébrer son âge de grande dame respectable, direction Montlhéry samedi pour des tours de circuit ouverts au public et dimanche pour un défilé/expo place de la Concorde.

On se retrouve là-bas ?

 

RETROUVEZ PLUS D’ARTICLES LIFESTYLE SUR NOTRE WEBMAG !