Skip to content Skip to footer
Par Les Petits Frenchies - Le 25 juin 2013

 

Qui ? Tais-toi jaloux. Quoi ? Maillots, accessoires, vêtements.

« Donne-moi mon « Tais toi jaloux » s’il te plait ! » … Mais encore ?

Difficile de comprendre si on ne sait pas que l’expression « tais-toi jaloux » est devenu un nom commun en Afrique pour signifier les pagnes d’une qualité telle qu’ils rendent les femmes si belles que leurs maris s’affolent. Drôle, non ? C’est justement parce que la créatrice s’inspire des motifs de ces tissus africains qu’elle a choisi d’appeler sa marque de maillot du même nom.

On vous aura prévenu ! Lorsque vous, mesdames, vous voudrez enfiler votre maillot de cette marque cet été, votre entourage vous demandera si « Vraiment, tu veux mettre celui-ci? ». Et vous, vous chantonnerez tout bas « Tais-toi jaloux » par-ci, « tais toi jalouse » par-là.

Mais doucement… Avant d’en arriver là, vous allez devoir prendre sur vous pour choisir parmi tous les modèles créés. Eh oui ! Vous êtes plutôt bikini triangle, balconnet, bandeau ? Et en bas, culotte toute simple ? Vraiment, vous diriez non à ces petits volants ?  On vous laisse peser le pour et le contre… Et quand vous aurez fini, filez voir les accessoires !

On est tombé sur des sacs, des bandeaux, des foulards pour les cheveux, des robes, des pochettes et des shorts dans le même esprit ethnique chic que les maillots qui nous ont bien amadoués. Pendant que vous hésitez entre tous les imprimés et toutes les formes proposés, vous pouvez jeter un coup d’oeil aux magnifiques portraits de Malik Sidibé, grand photographe malien surnommé « l’oeil de Bamako », dont s’inspire la créatrice.

EN SAVOIR PLUS SUR CES PRODUITS

Retrouvez l’interview d’Olivia Grison, créatrice de Tais-toi jaloux ici.  

Philippine S.