Skip to content Skip to footer
Par Clémence Chauvin - Le 17 juillet 2015

Autrefois petit port de pêche et havre de paix, Saint-Tropez est devenu l’emblème de la Jet Set, du champagne à gogo et du Yatch toujours plus gros. Saint-Tropez, paradis perdu ou temple de l’excès ? Un petit focus sur le Saint-Tropez d’avant VS celui de maintenant . . .

Plage abandonnée VS transats monnayés

   

À l’origine, ce qu’on cherchait à Saint-Tropez, c’était le calme de ses plages désertes et paradisiaques . . . En foulant le sable, on croisait Bardot, Sagan ou Kirk Douglas, peinards, venus chercher un peu de tranquillité. Aujourd’hui, pas une plage sans ses restos, bars et matelas à 20 euros de l’heure ! Les nageurs solitaires ont fait place au jet ski et Robinson Crusoé a bel et bien mis les voiles.

On va pas se plaindre : bien gentil le « trip nature et découverte » mais au moins maintenant pour l’apéro, le rosé est toujours au frais et dispo, et ça, ça n’a pas de prix.

Petite bringue VS Champagne shower

  

Autrefois, on allait faire la bringue en twistant gentiment aux Chats Sauvages entre potes sur la piste du Papagayo, les pieds encore couverts de sable ! Aaaaah c’était bien, c’était chouette . . . Aujourd’hui, c’est au VIP Room qu’on va secouer ses fesses (pour être vu) sur des « plateform shoes » à grand coup de jéroboam de Dom Pérignon.

On va pas de plaindre : on peut toujours espérer qu’un milliardaire russe oublie sa décence et vous offre gracieusement une petite bouteille, cadeau !

Eddy Barclay VS Jean Roch

   

Eddy Barclay régnait en maître sur les nuits tropéziennes, instigateur des « soirées blanches » et noceur de compétition, il laisse aujourd’hui sa place de roi de la nuit à Jean-Roch : plus healthy, plus cramoisi, aux dents toujours plus blanchies; un homme à l’image de Saint-Trop dans le « Toujours plus ».

On va pas se plaindre : c’est aussi un amoureux de la chanson et du playback réussi, et ça nous régale.

Touristes stylés VS touristes qui en jettent un peu moins

 

Avant, Saint-Tropez c’était la résidence secondaire du tout St-Germain-des-Prés : Picasso et Eluard se passait de la crème dans le dos. Aujourd’hui, le touriste se fait un poil moins discret, juste un poil.

On va pas pas se plaindre : Paris Hilton ne fait ni dans la dentelle, ni dans les poèmes mais au moins, elle nous fait bien poiler !

La pétanque VS. . . la pétanque

    

Mais il y a des choses qui font que Saint-Tropez sera toujours Saint-Tropez . . . Comme l’immuable pétanque sur la Place des Lices ! De la star à l’artisan du coin, chacun s’adonne à ce sport populaire et cela, depuis toujours !

On va pas se plaindre : C’est pas la tous les jours qu’on peut jouer du cochonnet avec Diane Kruger !

Bardot VS Hilton

   

Saint-Tropez rimera toujours avec B.B. Celle qui contribua au succès du petit port reste fidèle à la Madrague où elle coule des jours tranquilles, loin des fiestas d’antan ! Néanmoins, aujourd’hui impossible d’ouvrir un magazine sans voir Paris Hilton en plein concours de T-shirt mouillé, preuve que le port mythique devient encore plus décadent que son égérie !

On va pas se plaindre : un sein ferme vaudra toujours mieux qu’un sein moins ferme . . .

RETROUVEZ D’AUTRES ARTICLES SUR LA CULTURE FRANCAISE!