Skip to content Skip to footer
Par Charlotte Sandoz - Le 22 juillet 2016

Si la langue française regorge d’anglicismes, les Américains aussi nous piquent quelques mots de vocabulaire bien stylés par-ci par-là. De quoi nous faire un peu tiquer lorsqu’on les entend prononcés avec un accent chantant au beau milieu d’un gloubiboulga de phrases anglaises ! On vous liste ces mots dont nos voisins outre-Atlantique raffolent et qui font notre « Je-ne-sais-quoi ».

Rendez-vous

C’est un des termes très fréquemment employés par nos amis ricains, avec leur accent qui absorbe les « rrr ». Précisons qu’il s’agit bien dans ce cas d’un rendez-vous galant. A les écouter, on croirait que nous autres Français passons notre temps à nous retrouver dans des restos ultra-romantiques avec vue imprenable sur la Tour Eiffel.

Fiancé

Encore un mot romantique pour forcer le trait sur le cliché. Et oui, les Américains « proposent » en mariage, sauf qu’une fois que leur future-femme accepte la demande, ils n’ont aucun mot à eux pour leur fiancée. Du coup, ils ont repris le nôtre ! C’est flatteur.

Bon appétit

Ah, la bouffe ! Figurez-vous que beaucoup de plats à tomber par terre gardent leur nom frenchy dans la langue anglaise. Par exemple, nos amis anglophones savourent des « amuse-bouches » et commandent des « crème-brûlées » pour le dessert.

« Voulez-vous coucher avec moi ? »

La base. Les Américains prennent un malin plaisir à vous sortir cette phrase seulement deux minutes après vous avoir rencontré, tout fiers de connaître une phrase en entier en Français. Il faut avouer qu’avec l’accent, c’est tout de même (un peu) craquant.

Touché

« Touuuuucheyyyy ». Ce mot ultra populaire aux Etats-Unis a un sens bien précis là-bas : nos potos américains l’emploient pour reconnaître la pertinence de l’argument de leur interlocuteur. On pourrait en quelque sorte le traduire par : « Bien vu, l’ami ! ».

Déjà-vu

Nous aussi les gars, on a comme une impression de « déjà-vooou » lorsque vous employez ce mot aux States.

Je-ne-sais-quoi

« Vous les Fwrançais, vous avez ce je-ne-sais-quoi de wromantique ». C’est notre petite valeur ajoutée frenchy qu’on ne saurait pas vraiment expliquer. Tout ce qu’on sait, c’est qu’on y tient, à ce je-ne-sais-quoi.

« C’est la vie »

En voilà une phrase de sage philosophe légèrement blasé par son existence. A sortir avec une cigarette à la main, l’air faussement désinvolte.

DÉCOUVREZ ENCORE PLUS D’ACTU FRENCHY !