Skip to content Skip to footer
Par Éléonore Gallego - Le 30 avril 2021

Selon une étude de 2018, seulement 8% des Français seraient contents d’aller au travail le matin… Un chiffre bien bas quand on sait que c’est au boulot que l’on passe généralement le plus clair de notre temps !

Pas toujours évident d’allier le boulot de nos rêves avec un salaire qui pourrait subvenir à toutes nos envies de loisirs et d’évasion… Alors pour les grands enfants qui n’ont pas réussi à devenir astronautes, footballeur professionnels ou encore vétérinaires spécialisés dans les bébés chiens, on a déniché quelques métiers plutôt accessibles mais surtout parfaitement insolites, qui risquent de vous donner envie de changer d’air !

Gardien d’île en Bretagne : sous le veeeeeent…

Alerte job de rêve ? Oui et non… C’est en 2020 que le Parc naturel du Golfe du Morbihan postait son annonce pour trouver le nouveau gardien qui allait s’occuper d’Ilur, sa troisième plus grande île. Car oui, il faut bien la protéger des quelques visiteurs irrespectueux, faire en sorte que la végétation ne parte pas en cacahuète et qu’elle ne tarisse la beauté de l’endroit. C’est là qu’il faut intervenir !

Car même si l’île est ouverte à tous, des règles bien strictes sont à respecter : pas de chien, pas de bivouac, pas de feu, pas de cueillette… et pas mal d’autres trucs à transmettre aux arrivants. Les gardiens d’île restent donc une bonne partie de l’année sur les lieux, et doivent avoir une belle expérience en jardinage pour s’occuper au mieux des coins verts. Il vous faudra donc un amour inconditionnel de la nature pour devenir un gardien d’île ! Alors, ça tente qui ?

Écrivain du ciel (ou Skywriter) : un bien bel intitulé sur le CV

Walter Dintinger, ça vous dit quelque chose ? C’est le seul écrivain du ciel en France – le seul en Europe d’ailleurs ! Et franchement, rien de plus accessible : un message, quelques fumigènes et le tour est joué ! Ah non pardon, il vous faut un brevet de pilote et un avion, mais ça peut se trouver hein…

Le job de ce fameux Walter consiste donc à « écrire » à l’aide de son stylo avion, des messages d’amour de particuliers dans le ciel. Plutôt cool ! Des entreprises le sollicitent également lorsqu’elles doivent communiquer sur certains événements. Un métier assez particulier qui permet de s’envoler de temps à autre… et on l’envie pas mal.

Verbicruciste : rien à voir avec les fruits de mer

Ce mot ne vous dit certainement rien, mais sachez que ce métier est à l’origine de nombreux maux de tête et de galères… En effet, ces braves gens ont la lourde tâche de confectionner – roulements de tambour… les grilles de mots croisés ! Pour les gens – de moins de 65 ans – qui ont déjà réussi à finir une grille entière de mots croisés, déjà on vous félicite, mais vous faites également partie des rares à connaître cette chouette sensation de satisfaction…

Et les verbicrucistes sont ceux qu’il faut remercier – à ne pas confondre avec les cruciverbistes, qui eux remplissent les mots croisés. Ces premiers se démènent pour trouver les alliances de mots qui coïncident et qui s’échelonnent à la perfection, tout en respectant les lignes ET en inventant des petites définitions fines et rigolotes… Tout un art récompensé d’un salaire d’à peu près 50€ par grille.

Testeur de fromage : alerte job de rêve !

Alors on sait ce que vous vous dites : « Non mais oh ! Y’a des gens payés pour ça ?? Moi je mange du fromage gratuitement tous les jours de l’année alors donnez-moi de l’oseeeeeille aussi ! » Détrompez-vous les amis : ces types de métiers – qui ont l’air parfaits en tous points – ne sont pas toujours si évidents que ça…

Car croyez-nous, le programme d’un testeur de fromage est CHAR-GÉ. La laiterie Gilbert proposait à l’époque de déguster 100 fromages en 3h – pour une rémunération de 20€ de l’heure -, afin de sélectionner le(s) fromage(s) favori(s) à la fin. Un job quand même sympa il est vrai, mais avec un léger risque de se lasser du fromton… Ce serait dommage quand même.

Mannequin mains : t’as d’beaux doigts tu sais…

Inès de la Fressange, Laetitia Casta, ou encore Noémie Lenoir – pour ne citer qu’elles – sont toutes de sublimes modèles… Enfin, quasiment : qu’en est il de leurs mains ?! Sachez que certains mannequins sont carrément spécialisés dans ce domaine-là. Lorsque les marques veulent présenter leur nouvelle bague, bracelet, vernis ou autre objet qui tient dans la mano, elles font alors appel à ces personnes qui ont étés dotées de mains magnifiques.

Mannequin de détail, voilà un métier pas comme les autres donc, mais qu’en est-il du salaire ? Eh bien dites-vous bien que la mannequin américaine la plus cotée dans le milieu – Adèle Uddo – gagnerait près de 5000$ par JOUR en shootant avec les plus grandes marques tel que Dior ou Chanel. Donc si vous pensez que vos mains sont plus jolies que la moyenne, pourquoi ne pas tenter votre chance ?

Si la vie de bureau vous gonfle, si votre boss vous sort par les yeux ou que vos collègues sont bif-bof, ces cinq idées de métiers insolites pourraient s’avérer être de vraies alternatives pour vous. Il n’est jamais trop tard pour se lancer dans une nouvelle aventure professionnelle… plus insolite !