Skip to content Skip to footer
Par Clelia Spitalieri - Le 29 mars 2016

Après le jargon professionnel, on s’attaque à celui de l’Éducation Nationale ! De l’outil scripteur au référentiel bondissant, des expressions avérées aux canulars, voici le top des absurdités inventées par l’école française. Et pour pimenter le plaisir, on a glissé quelques « fakes » dans l’article, à vous de les retrouver ! 

« L’outil scripteur » = le crayon

giphy-8

On peine à imaginer la réaction des pauvres parents, apprenant que leur petit Thomas éprouve de grandes difficultés à manier un « outil scripteur ». Oui, parce qu’expliquer qu’un enfant a du mal à écrire ou ne forme pas bien ses lettres, ce serait un peu simplet non ?

La maternelle ce n’est pas fait pour rigoler, qu’on se le dise ! On doit y apprendre l’écriture « cursive » (traduction : écrire en attaché pour les réac de la vieille école) à l’aide d’un instrument scripteur !

Sans rire, cette bêtise incomberait à Ségolène Royal, alors ministre déléguée à l’Enseignement solaire, dans une circulaire de 1999 pour encourager la pratique de l’écriture.

« Maîtriser le geste graphomoteur et automatiser progressivement le tracé normé des lettres » = apprendre à écrire

giphy-14

Dans la série de l’écriture, voici la perle numéro 2 : un effort s’il vous plaît, veuillez relire attentivement la phrase. Si vous n’avez rien compris, c’est bon signe, l’école n’aura pas réussi à foutre totalement votre vie en l’air.

Le référentiel bondissant = le ballon

giphy-9

Ce référentiel qui bondit fait grincer des dents les grincheux depuis déjà longtemps, et a acquis une autorité naturelle pour clouer au pilori les circulaires jargonisantes de l’Éducation Nationale.

Créer de la vitesse = courir

giphy-10

C’est souvent le sport qui, après l’écriture, pâtit le plus de la créativité de ces bonnes âmes du Ministère. Et là, vraiment on est perplexes, d’une part parce que créer de la vitesse, c’est bizarre comme expression, et d’autre part parce qu’on peut créer de la vitesse de plein de façons, autres que la course à pied . . . avec une montgolfière, un cheval, une voiture, et même une trottinette finalement.

Se déplacer dans un milieu aquatique profond standardisé = nager dans une piscine

giphy-11

Vous l’aurez remarqué, il n’y a pas de synonymes pour le mot « nager ». Et comme la vraie vocation de l’Éducation Nationale est de simplifier le langage pour plus de clarté, eh bien ils en ont inventé un. Seulement, ils auraient pu faire plus court. Plus simple, aussi. On se demande ce qu’ils fument, dans les ministères . . .

Activité duelle de débat médiée par un volant = le badminton

giphy-12

On s’en donne toujours à cœur joie avec le sport ! Eh oui, le badminton, c’est beaucoup plus qu’un sport de raquette, c’est un débat qui a pour médiateur un référentiel . . . volant !

Activité de déplacement d’un support flottant sur un fluide = le canoë-kayak

giphy-13

On vous promet que cet article n’a pas été volé au Gorafi : support, flottant, fluide . . . Mais c’est un cours de sport ou de physique-chimie ? On en perd notre latin . . . Ah mais non, c’est vrai qu’ils l’ont supprimé du programme.

Statuer sur les prérequis d’une production graphique en milieu formalisé = noter le devoir sur table d’un élève

tumblr_nmg2o1EJfN1rb2l1co1_500

Et le système scolaire fait soi-disant tout pour ménager le stress des élèves : s’ils mettent une heure à comprendre ce qu’il se passe avant de pouvoir rédiger, ça ne risque pas d’améliorer leur quotidien.

Aller de soi et de l’ici vers l’autre et l’ailleurs = apprendre une langue étrangère

tumblr_nhkasiKZxN1rb2l1co1_500

Disons que l’enseignement de la métaphore et des figures poétiques risque d’être nécessaire avant de commencer l’anglais, mais ce n’est pas prévu au programme, semble-t-il.

* Vrai ou faux, les avez-vous identifiés ?

Le « référentiel bondissant » est en réalité une légende urbaine, le « running gag » qui revient à chaque réforme des programmes scolaires.

Et statuer sur les prérequis d’une production graphique en milieu formalisé, une petite blague. Mais on pourrait presque y croire !