Skip to content Skip to footer
Par Robin Martin - Le 29 février 2016

Alors que Facebook vient de sortir ses nouveaux émoticônes « j’aime », nous nous sommes penchés sur l’invention du smiley. Et surprise, le créateur des frimousses jaunes est frenchy !

Un rond jaune, deux petits points pour les yeux et un demi-cercle pour former une bouche : voici la recette de tout smiley. Tout le monde en a déjà utilisé, et pourtant peu connaissent sa véritable histoire . . . Une histoire française !

800px-Smiley.svg

Rendons à César…

Stop ! La grande histoire de la petite bouille jaune ne commence pas en France. Il faut prendre l’avion (ou le bateau si vous avez plus de temps) pour se rendre à New York. C’est dans un quotidien de la grande pomme, le New York Herald Tribune, qu’apparaît pour la toute première fois le symbole. Nous sommes en 1953, et pour l’instant il n’est que noir et blanc.

L’aventure se poursuit en 1963, et c’est un certain Harvey Ball qui va lui donner sa touche jaune. Le but ? Une publicité pour une assurance américaine qui souhaitait une campagne interne pour redorer le moral de ses employés. Cependant ce fut une histoire très brève, l’homme de pub ne déposant aucun brevet pour le visage souriant.

Une troisième source apparaît en 1967 du côté de Seattle. Une agence de pub, la David Stern Inc. revendique sa création ! Mais comme pour le cas précédant, aucune protection n’a été souhaitée sur le symbole.

Smiley, une société française

$T2eC16Z,!y0E9s2S8iuKBR18)84G1w~~60_57

En 1971, le quotidien France-Soir crée une campagne anti-morosité ! C’est alors qu’apparaît un certain Franklin Loufrani, journaliste français. C’est lui qui va dessiner le smiley, dans l’espoir de donner le sourire aux lecteurs. Dès lors, il dépose un brevet à l’Institut national de la propriété industrielle.

Au fil du temps, la frimousse a quitté les pages des journaux parisiens pour s’exprimer dans tous les domaines. De la publicité aux réseaux sociaux, le smiley se décline dans le monde entier, pour tout ceux qui veulent partager une émotion positive.

Depuis, la compagnie Smiley World imagine chaque jour de nouveaux visages. C’est désormais le fils, Nicolas Loufrani, qui est à la tête de l’empire aux milliers de sourires ! 6 milliards de smileys sont envoyés chaque jour, et ça, c’est une fierté frenchy.

Alors on n’oublie pas de sourire ! 🙂

115492_265622    48167_661014 136659_757127

DÉCOUVREZ ENCORE PLUS D’ACTU FRENCHY !