Skip to content Skip to footer
Par Les Petits Frenchies - Le 2 octobre 2013

 

Interview d’Apolline, créatrice de Mademoiselle Apoi.

Pouvez-vous nous présenter l’univers Apoi ?

Ce n’est pas un univers de chichis mais un monde où la féminité s’exprime avec simplicité, légèreté et fantaisie. Un monde ou souffle un vent de poésie ! Le bijou apoi c’est le petit rien qui fait tout. Il est discret, on ne les remarque pas tout de suite, mais lorsque soudain, notre regard s’arrête dessus, on tombe sous le charme d’un détail élégant. Il s’adresse aux femmes féminines et naturelles, à celles à qui l’on dit : un rien vous habille ! 

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Je trouve l’inspiration PARTOUT ! Mes yeux traquent les moindres détails. Je trouve mes idées dans mes voyages, en écoutant de la musique, en faisant mon shopping…. L’art, le graphisme, la haute couture sont de puissantes sources d’inspiration. Bien sûr, je m’inspire beaucoup des tendances du prêt-à-porter. Cela me permet de proposer à mes clientes des collections qui s’adaptent avec leurs nouvelles tenues ! Un bijou peut aussi se porter comme accessoire de mode…

Comment avez-vous décidé de lancer votre marque de bijoux ?

L’idée ne m’est pas venue comme ça, soudainement ! J’ai commencé par organiser des ventes privées ou j’exposais mes premières collections… Au début, je faisais ça comme un loisir ! Puis c’est devenu de plus en plus souvent et de plus en plus important, et puis finalement, j’en ai eu assez de gérer tout ça en parallèle, le soir, en rentrant du boulot…  J’ai eu envie de vivre le projet pour de bon !

Quelles ont été votre plus belle réussite et votre plus grosse difficulté depuis le lancement de votre marque ?

La plus grosse difficulté… Pffiou ! J’en ai rencontré pas mal ! Quand on commence seul, il faut toucher à tout ! Il faut être à la fois créateur, vendeur, graphiste, photographe, responsable presse, comunity manager… et j’en passe ! 

Je crois que le plus difficile pour moi, c’est de travailler sur  internet… Disons que ce n’est pas du tout inné chez moi, cela me demande beaucoup de travail pour un résultat qui ne me satisfait jamais vraiment ! Mais bon ! Petit à petit je m’améliore et j’espère un jour avoir quelqu’un à mes côtés pour gérer tout ça !

Mes réussites : il y en a plein, elles sont petites mais elles me font aller chaque jour un peu plus loin dans mon projet.

Sinon, je suis super fière du petit film que j’ai réalisé avec Louis Delecour pour présenter mon univers. Je trouve que le résultat est très proche de la réalité.

Avez-vous des conseils à donner aux futures créatrices de bijoux ?

Il faut foncer ! Avoir confiance en soi, car on met un peu de nous même dans nos créations et les exposer au grand jour n’est pas toujours facile.

Rester curieuse de tout, pour nourrir sa créativité. Travailler avec la mode demande un perpétuel renouvellement, mais il faut rester fidèle à ses valeurs…En cela réside une réelle difficulté !

Un dernier mot pour LesPetitsFrenchies ?

C’est génial d’encourager les petites marques françaises !! Lutter contre l’uniformité et soutenir la créativité et l’originalité. 

Le paysage des créateurs français est très vaste : il y a vraiment beaucoup de belles choses a découvrir, malheureusement, elles sont parfois difficiles a dégotter… 

Et en tant que marque débutante, je dirais qu’un coup de pouce pour se faire connaitre est vraiment bien venu ! 

En un mot : merci donc, pour votre initiative! 

Merci Apolline !