Skip to content Skip to footer
Par Les Petits Frenchies - Le 11 décembre 2012

L’interview de Sacha Tabarly, responsable marketing de AV Concept Products

1) Pitch: quel est le concept ?

Nous avons lancé AV Concept Products en 2010. L’idée étant d’offrir une gamme complète de solutions audiovisuelles et électroniques grand public. Notre vision est de rendre accessible des solutions d’intérieur à la fois pratiques et innovantes au plus grand nombre.

2) Idée: d’où est-elle venue ?

Notre société mère (SIMDA 5V) est spécialisée dans les solutions audiovisuelles professionnelles. En plus de 40 ans, SIMDA a conçu des produits et solutions techniquement très avancées. De nombreux lieux prestigieux comme Disneyland Paris, le Centre Pompidou ou le Palais de Tokyo à Paris tout comme le Centre de cancérologie d’Eindhoven aux Pays-Bas sont d’ailleurs équipés avec nos produits
L’une de nos spécificités est la conception de solutions sur mesure. Au fil du temps, nous nous sommes rendu compte à quel point certaines créations -comme l’AluLift, la goulotte Aluminium ou encore les Acou//Sticks- pouvaient être utiles à une utilisation privée. Le challenge a alors été de redessiner nos solutions afin qu’elles soient plus accessibles, aussi bien techniquement que financièrement.
Plus tard, en demandant autour de nous, nous nous sommes aussi rapidement rendu compte que presque tout le monde souhaiterait disposer d’un Home Cinema chez soi.
Seulement trois “freins” ont été alors évoqués : le prix, la complexité d’installation et l’impact esthétique sur la décoration de la pièce à vivre. C’est ainsi que nous avons finalement conçu l’ensemble de l’offre AV Concept : des solutions qui trouvent leur place dans tout type d’intérieur, sans qu’aucune connaissance technique ne soit pré requise  et pour un budget vraiment raisonnable.
3) Business revenu: comment comptez-vous créer du chiffre d’affaires ?

Nous avons commencé par faire référencer AV Concept chez des indépendants et des spécialistes de l’audiovisuel. Très vite nos produits ont connus du succès auprès des clients. C’était le début de la “success Story” !
En quelques mois, nos produits ont été référencés en GSS (Boulanger, Phone House, Leroy Merlin, Fnac …), mais également sur internet via des sites e-commerce comme Amazon ou encore notre propre boutique en ligne (www.avconceptproducts.com).
Cependant il nous tient à cœur de pratiquer les mêmes prix partout, quel que soit le réseau de distribution (nous ne concurrençons jamais notre réseau traditionnel). La marge supplémentaire générée par les ventes en ligne permet d’améliorer significativement les actions marketings payantes (PLV, publicités etc.) que nous mettons à disposition de nos revendeurs.
4) Futur: quels sont vos objectifs à court terme (- de 6 mois) moyen terme (entre 6 mois et 2 ans) et à long terme (+ de 2 ans)?

Si nous continuons sur la même lancée, les solutions AV Concept Products seront distribuées dans tous les réseaux GSS majeurs de France et  nous débuterons l’exportation vers les pays frontaliers dès 2013. A plus long terme, l’idée est bien évidemment d’équiper chaque foyer français avec nos solutions.

Notre “grand” projet pour fin 2013 est de  faire connaître et de démocratiser “l’amélioration du style de vie audiovisuelle” chez soi. Un sacré défi, mais qui, avec les outils et la volonté qui nous sont propres, est résolument à notre porté.

 

5) Freestyle: ditesnous ce que vous voulez !

Vous savez, de nos jours, créer une société n’est pas vraiment chose facile. Surtout en France.  Et il arrive souvent que l’envie de tout abandonner nous envahisse… Il est donc nécessaire voire vital de (se) motiver et remotiver sans cesse. Si mon implication dans les produits liés au Home Cinema est tellement importante, c’est aussi parce que j’aime le cinéma tout court.

Voici un discours de Tony D’Amato (Al Pacino) dans le film L’enfer du dimanche. C’est  pour moi l’un des plus stimulants. Il m’a permis maintes et maintes fois de trouver la force de “sortir de l’enfer” lorsque les portes se refermaient encore, alors que nous présentions notre projet à des distributeurs.

“ […]We’re in hell right now, gentlemen. Believe me. And, we can stay here and get the shit kicked out of us. Or, we can fight our way back… into the light. We can climb out of hell. One inch, at a time[…] Because in either game, life or football, the margin for error is so small. I mean, One half step too late or too early, and you don’t quite make it. One half second too slow, too fast, you don’t quite catch it. The inches we need are everywhere around us. They’re in ever break of the game. Every minute, every second. On this team, we fight for that inch. On this team, we tear ourselves, and everyone else around us to pieces for that inch. We claw with our finger nails for that inch! Because we know, when we add up all those inches, that’s gonna make the fucking difference between winning and losing! Between living and dying! I’ll tell you this: In any fight, it’s the guy who’s willing to die who’s gonna win that inch.  And I know, if I’m gonna have any life anymore, it’s because, I’m still willing to fight and die for that inch Because that’s what living is! […]

That’s all it is. Now, what are you gonna do?”

Version française:

« […] Nous sommes en enfer messieurs. Croyez-moi. Nous pouvons y rester, nous faire massacrer… Ou nous pouvons nous battre et revenir dans la lumière. Nous pouvons remonter de l’enfer pouce après pouce.[…] Dans les deux jeux, la vie ou le football, la marge d’erreur est très mince. Un demi pas trop tard ou trop tôt, et on n’y arrive pas tout à fait. Une demie seconde avant ou après, et on n’attrape pas tout à fait. Ces pouces que nous voulons sont partout autour de nous. Dans chaque phase de jeu, à chaque minute, à chaque seconde. Dans cette équipe, on lutte pour chaque pouce. Dans cette équipe, on se déchire et on déchire tout le monde autour pour chaque pouce. On griffe de nos ongles pour chaque pouce. Parce qu’on sait qu’à la fin, le total de tous ces pouces fera la putain de différence entre gagner et perdre ! Entre vivre et mourir ! Je vais vous dire : dans tout combat, c’est celui qui est prêt à mourir qui gagnera ce dernier pouce. Et si j’ai encore un peu de vie, c’est que je veux encore lutter et mourir pour ce pouce. Parce que vivre, c’est ça ! Ces 6 pouces devant vous ! […] C’est ça le football, les gars. Rien de plus. Eh bien, qu’allez-vous faire ? »

 

Merci Sacha!

Retrouvez également un descriptif de la marque sur LesPetitsFrenchies