Skip to content Skip to footer
Par Les Petits Frenchies - Le 19 octobre 2013


S’il y a bien une marque pour qui l’expression « Success story » prend tout son sens, c’est bien elle. Retour sur l’épopée d’Hermès, le petit fabriquant devenu (très) grand …

Alors que le cheval trône comme LE moyen de locomotion de l’époque, Thierry Hermès, jeune sellier harnacheur se lance. Il ouvre en 1837 sa boutique d’équipements équestres rue Basse-du-Rempart à Paris. Il ne le sait pas encore, mais il vient de créer l’un des futurs symboles du luxe dans le monde.

Les clients se succèdent et très vite la boutique avance au galop. Son premier gros client ? Le Tsar Nicolas II, rien que ça. Un petit coup de pouce pas négligeable pour notre jeune Thierry qui se fait rapidement un nom dans les hautes sphères de la société. Rois et présidents du monde entier se pâment devant Hermès et font parler de la marque à travers le monde.

A la mort de Monsieur Hermès en 1878, fils et petits-fils se succèdent et offrent un renouveau à la marque. « L’équitation, c’est bien mais ce n’est pas tout ». Place à la nouveauté ! Bonjour la maroquinerie, les accessoires et la couture ! Une fois encore, succès total : Hermès devient LA référence en matière de sacs, gants et de ceintures dans le monde.

Mais ce sont surtout les années 30 qui marqueront un vrai tournant pour la maison Hermès. La décennie a en effet vue naitre ce qu’on appelle aujourd’hui les produits « incontournables » ou « indémodables ». Qui n’a jamais entendu parler du fameux carré en soie, du « Birkin« , ou encore du sac « Kelly » ? Pour la petite histoire ce sac s’appelait à l’époque « sac de voyage à courroie, pour dames ». C’est en 1956 que la célèbre actrice Grace Kelly l’a rendu mondialement célèbre en le tenant devant son ventre pour dissimuler sa grossesse non officielle. Une aubaine pour la marque ! La photo a très vite fait le tour du monde et les femmes se précipitaient pour se procurer l’objet de tous les désirs.

Hermès est aujourd’hui culte. La marque interpelle et fascine. Il faut parfois plusieurs mois d’attente pour espérer obtenir le sac de ses rêves. « Comment expliquez-vous ça ? » on vous entend dire… Et bien figurez-vous que la qualité en est l’explication. Chaque sac est fabriqué par un seul artisan, et il nécessite en général entre 15 et 23 heures de travail selon le modèle. De plus, 85% des produits de la Maison sont fabriqués en France. 

Derrière chaque sac se cache un homme ou une femme. C’est probablement ça, la différence d’Hermès : le souci du détail et de la perfection, grâce au savoir-faire de l’homme.

Pour découvrir d’autres sources d’inspirations, c’est par ici.

Camille C.