Skip to content Skip to footer
Par Les Petits Frenchies - Le 5 novembre 2013

 

Lorsqu’il déambulait dans les rues pour vendre ses marchandises, Auguste Fauchon pensait-il qu’il serait un jour le propriétaire d’une des plus belles enseignes de la Place de la Madeleine à Paris ?

Et oui la célèbre marque a été créée par ce marchand qui petit à petit est devenu un négociant en vins et alcools puis le fondateur d’une épicerie fine au joli nom de Fauchon. L’aventure commence donc en 1886 avec l’ouverture du commerce Place de la Madeleine à Paris. Truffes,foie gras, terrines et rillettes font de l’oeil à de nombreux passants !

Le succès est au rendez-vous puisque les fortunes du monde entier se pressent dans l’épicerie devenue aussi un salon de thé. Le Tout Paris raffole non seulement des amuses-gueule salés mais aussi des délices sucrés qui font leur show grâce aux pâtissiers qui entrent chez Fauchon – des gourmandises qui demandent un vrai travail d’artiste pour la fabrication mais également pour la décoration. Car Fauchon émerveille aussi bien nos papilles que nos mirettes ! L’enseigne fait également découvrir aux Français de nouvelles saveurs : amateurs de kiwis ? C’est à Fauchon qu’il faut dire merci ! Les cerises du Chili, les thés aux fruits, les premiers avocats sont depuis bien connus par ces gourmets que sont les Français. 

L’excellence du goût est le maître mot de Fauchon, surtout depuis que Michel Ducros en a pris les rênes en 2003. Selon lui, il faut : « Être le meilleur, voire l’unique ».  Le  « Made in F, Made in Fauchon, Made in France » déferle. Les magasins s’offrent alors un relooking total – du rose, du noir et du blanc pour créer une atmosphère dans laquelle la gourmandise est bien loin d’être un péché – macarons, madeleines, chocolats et autres petites mignardises sont dégustées en toute impunité ! C’est sans doute grâce au talent de Pierre Hermè qui fût chef-pâtissier de la maison des délices pendant quelques années.

Mais Fauchon ne s’arrête pas là : l’Eclair Week est régulièrement organisé pour exposer le savoir-faire culinaire de la marque. Boulangerie, pâtisserie, traiteur : la gastronomie française a trouvé sa Marianne. D’ailleurs n’avez-vous pas remarqué l’exclusivité du mois de juin dernier ? A l’occasion des 80 ans de la marque Lacoste, Fauchon a revisité l’éclair au chocolat. Une crème onctueuse au thé vert éclaboussée d’amandes et de vanille, un zeste de citron et des morceaux de fraises viennent ensuit se glisser sous une coque en chocolat moulée. Maquillée de vert, magenta et blanc – les couleurs de Lacoste – il ne manque alors plus que l’emblématique crocodile, réalisé en guimauve pour en faire l’éclair Lacoste ! Huuum, il est si beau que l’on s’en voudrait presque d’y toucher !

Si vous l’avez raté, attendez le prochain, il sera au moins tout aussi bon… !

Charlotte D.