Skip to content Skip to footer
Par Robin Martin - Le 1 février 2016

La langue française est remplie d’expressions folkloriques ! Aujourd’hui on vous parle d’une expression qu’on a hâte d’utiliser cette année !

Ah l’été ! La plage, le soleil, le ciel bleu, les vacances . . . On veut être beau en été, avoir un joli teint halé pour séduire ou tout simplement pour soi. Alors que fait-on ? On va se dorer la pilule ! Mais quel rapport entre le bronzage et une « pilule » ?

gols-pills-cover

Des origines . . . médicales !

Une pilule on sait tous ce que c’est : un petit assemblage d’herbes, de poudres, de molécules, que l’on avale comme médicament. Si aujourd’hui elles n’ont aucun goût, ce n’était pas le cas par le passé ! À l’époque créées par les apothicaires, les pilules avaient une saveur TRÈS désagréable.

Pour contrer ce phénomène, les pharmaciens du XVIIe siècle enrobaient alors les médicaments dans du sucre ou . . . de fines pellicules d’argent ou d’or ! Ces revêtements faisaient bien sûr monter le coût des pilules en flèche, mais c’était le prix pour ne pas subir leurs goûts atroces : elles étaient moins dures à avaler.

Le rapport avec la bronzette ?

L’expression « dorer la pilule » a été utilisée pour décrire un fait simple : présenter d’une chouette manière quelque chose de peu agréable. Et c’est « presque » ce que l’on fait aujourd’hui lorsque l’on abuse du soleil ! Et oui, nous masquons notre apparence habituelle sous une couche halée du meilleur effet.

Tout ce qu’il faut pour bien se dorer la pilule !

Maillot de bain    178189_3f8fc964824a6df759da429b1d888d6e  Sac de plage

 

DÉCOUVREZ ENCORE PLUS D’ACTU FRENCHY !