Skip to content Skip to footer
Par Oriane Berthou - Le 13 mars 2015

« Desidero » signifie en italien « je désire » ou « j’ai envie ». Et c’est exactement ce qui nous vient à l’esprit lorsqu’on regarde les créations épurées et géométriques de cette marque créée par une franco-italienne inspirée de l’Art Déco.

J’aime varier l’aspect du métal pour jouer avec les contrastes, ou donner une luminosité particulière à mes bijoux. Giulia, créatrice de Desidero

Less is m [or] e et argent !

Après une reconversion tardive, Giulia a réussi enfin à faire ce dont elle avait « envie » (d’où le nom de sa marque) et crée Desidero en 2012. Seule dans sa boutique/atelier parisienne, elle s’attelle à la fabrication de ses bijoux en suivant les techniques traditionnelles de la bijouterie.

Ici tout répond aux désirs et aux envies de la jeune femme : les métaux sont précieux (argent massif et plaqué or) et les formes sont simples et fluides. Pas besoin de strass ou de paillettes ! Giulia préfère mettre en valeur un bijou en variant l’aspect du métal, tantôt poli, tantôt sablé ou encore martelé. Un vrai travail d’artisan ! 

Bijoux Dell’arte

Sensible à l’Art Déco, on retrouve beaucoup de formes géométriques dans ses bijoux, bien qu’elle se laisse parfois influencer par la fluidité de la période Art Nouveau. Un vrai esprit cartésien dans un corps de passionnée !

Même si elle compte pour ses prochaines collections garder des formes simples, épurées et rester concentrée sur le travail des matières, Giulia envisage aussi de plus en plus d’intégrer des pierres semi-précieuses dans ses bijoux. Ça promet des étincelles . . . et on sera là pour le grand feu d’artifices !

En attendant, on lorgne sur les bagues remparts et Louisa. Et vous, vous serez plus argent ou vermeil ?

 

RETROUVEZ DESIDERO SUR NOTRE E-BOUTIQUE

Découvrez l’interview de Giulia, la petite Frenchy qui se cache derrière Desidero ici !