Skip to content Skip to footer
Par Alexandre du Gardin - Le 22 décembre 2021

2021 fut tout de même une belle année, et l’on peut même l’affirmer sans trop se mouiller : plutôt meilleure que la précédente – pas bien difficile non plus. En tout cas ce qui est sûr, c’est qu’elle fut pleine de rebondissements, d’explorations et de découvertes en tout genre. Dans cet article, nous avons décidé de nous concentrer sur les différents contenus culturels et artistiques qui ont su nous faire vibrer et nous inspirer tout au long de l’année ! Alors juste avant de laisser 2021 derrière nous une bonne fois pour toutes, faisons un petit bilan de tout ce qu’on a kiffé durant ces 365 jours…

La liste est bien entendu non-exhaustive – on ne peut pas tout mettre non plus -, mais prend volontiers vos recos dans les commentaires Facebook 😉 Ladite liste est toute belle, toute chaude, sort du four et regroupe : nos film, livre, série, BD, pièce de théâtre, docu, jeu vidéo et album musical frenchy favoris de cette année 2021. Attachez bien votre ceinture… C’est parti !

Le film de l’année : ‘Kaamelott’ d’Alexandre Astier

On l’attendait, il nous manquait, mais fort heureusement 2021 marque bel et bien LE RETOUR DU ROI !

Ce n’est pas Le Seigneur des Anneaux 3 mais bel et bien Alexandre Astier, et sa belle bande de copains plutôt marrants qui s’essayent au cinoche avec le film Kaamelott. Un retour couronné – vous l’avez ? – d’un immense succès, avec à peu près 300 milliards d’entrées et donc sans surprise LE grand succès de l’année dans les salles françaises. Est-ce que Les Tuches 4 va détrôner – vous l’avez encore ?-  le Lyonnais d’origine au box office ? Si tu pouvais ne pas attendre encore 12 ans pour revenir Alexandre, on t’en serait infiniment reconnaissant merci !

La série de l’année : ‘En Thérapie’ d’Éric Toledano et Olivier Nakache

Le duo mythique de réals frenchy des années 2000 qui nous a amené Intouchables, Nos Jours Heureux ou encore Hors Normes, délaisse les salles obscures un instant pour se tourner vers le petit écran, et nous présente une très chouette série.

Cette dernière nous conte les histoires d’un psychologue, bien occupé à l’aube des attentats du Bataclan, qui essaye tant bien que mal de mettre ses problèmes de côté pour tenter de résoudre ceux des autres… Une excellente série, et véritable mise en abyme dans ce métier pour le moins éprouvant, donc de belles scènes qui mêlent humour et émotion avec un casting 50 étoiles – comme dans l’ensemble de leur œuvre. Un mot pour résumer cette série ? Régal !

L’album musical de l’année : ‘Cœur’ de Clara Luciani

Ici la voix… de l’année ! Clara Luciani nous enchante une nouvelle fois avec son dernier album en date, nous avons nommé : Cœur !

Une voix emblématique et des sonorités assez punchy produites – entre autres par Breakbot et Yuksek -, qui rappellent clairement les années 80, et qui trotteront à longueur de journée dans vos têtes… Tiens d’ailleurs, Le chanteur est sans équivoque notre pref’ de l’album. Et vous, c’est laquelle ?

Le docu de l’année : ‘Animal’ de Cyril Dion

Animal est un film documentaire qui fait prendre conscience de pas mal de choses sur notre place et nos rôles d’êtres humains sur cette belle planète bleue.

Bella et Vipulan sont les protagonistes du doc : deux personnalités très différentes mais avec un engagement commun autour de la préservation de la biodiversité qui nous est si chère chez LPF. Ce film est un must see, dans le sens littéral du terme… Il FAUT le voir ! Difficile de ne pas se sentir impliqué dès la minute 1, avec de nombreux témoignages tantôt poignants, tantôt émouvants, qui permettent d’entretenir cette lueur d’espoir… sans pour autant mettre de pommade. Un retour remarqué de Cyril Dion et on l’attend déjà son prochain docu avec impatience.

Le jeu-vidéo de l’année : ‘Astérix & Obélix, Baffez-les tous !’

Quel plaisir de retrouver nos deux gaulois favoris dans le domaine du jeu-vidéo…

On aime les contrôler des heures durant, à mettre des tonnes de baffes à une quasi-infinité de maudits romains dans un cadre que l’on connait et que l’on aime… Pour cet opus, l’éditeur français Microids nous confectionne un chouette jeu, beau et hyper dynamique, totalement parfait pour se défouler après une grosse journée de boulot ! Il est pas frais mon poisson ?

La BD de l’année : ‘Le jeune acteur – Les Aventures de Vincent Lacoste au cinéma’ de Riad Sattouf

Vous vous souvenez du film Les Beaux Gosses de Riad Sattouf ? Mais si ! Ce long sur deux ados frenchy un peu gauches qui essayent de survivre à leur jeunesse tant bien que mal ? Un classique du genre ! C’est donc ce film qui a lancé la carrière du jeune Vincent Lacoste, maintenant grande vedette française.

Pour la petite anecdote, Vincent aurait embrassé une fille pour la première fois dans ce fameux film – pas hyper simple vous vous en doutez ! Dans cette superbe BD, Riad Sattouf raconte les coulisses de cette relation entre son petit protégé et lui, ressemblant quasiment à une relation père / fils, qui vient donc avec son lot de complications… Les déboires, les désillusions, les moments de joie, les anecdotes vraies, les conversations… Tout y est, et c’est un vrai bonheur à déguster quand on est fan des deux personnages comme nous.

Le livre de l’année : ‘Ne t’arrête pas de courir’ de Mathieu Palain

Mathieu Palain, jeune auteur prodige nous conte les histoires de Toumany Coulibaly, cinquième d’une famille malienne de 18 enfants, qui a passé ses jeunes années à voguer entre athlète de haut-niveau le jour, et cambrioleur la nuit…

Une histoire plus qu’atypique, dont l’auteur Mathieu Palain s’est efforcé de retransmettre sur papier, en s’imprégnant des visites carcérales qu’il rendait au jeune détenu. Hyper intéressant et passionnante, l’ouvrage nous fait réfléchir sur tout un paquet de de sujets : la misère humaine dans son ensemble, et quels moyens certaines personnes sont prêtes à entreprendre pour s’en sortir…

La pièce de théâtre de l’année : ‘Les Producteurs’ d’Alexis Michalik

Michalik strikes again ! Chaque pièce réalisée par le monsieur se solde par un énorme succès, pourquoi s’arrêter là ?

Les Producteurs nous raconte les histoires d’un producteur – logique – proche de la ruine qui va imaginer une arnaque à l’assurance en montant la pire comédie musicale possible, dirigée par le pire metteur en scène, avec un casting pour le moins… spécial. Une adaptation du film culte ricain éponyme de Mel Brooks, qu’on a assez hâte de voir entre les mains du jeune metteur en scène frenchy… Ça sent la bonne poilade et les chansons qui restent en tête !