Skip to content Skip to footer
Par Camille Charpin - Le 21 octobre 2014

En cette semaine d’auto-satisfaction nationale – deux Prix Nobel bleu/blanc/rouge – les Petits Mâles Frenchies ont décidé de bomber le torse et de cocoriter sérieux !

L’homme et l’esprit français n’ont pas disparu et c’est une sacrée bonne nouvelle ! D’ailleurs, de la bouche des étrangers, les hommes français ne sont-ils pas dépeints comme indisciplinés, brillants, spirituels, hâbleurs, séducteurs, élégants, futiles et littéraires ? Au fil de cette énumération totalement subjective, on retrouve la légendaire réputation du Frenchy à séduire la gent féminine. C’est un fait. Plus que le Sacré Coeur et le Louvre, ce sont les Français que les hordes d’Américaines viennent visiter.

Nous nous sommes donc amusés à recueillir dix envolées lyriques sur les femmes, l’amour et la roucoulade de dix Frenchies d’hier et d’aujourd’hui !

Tombeur, Hubert Bonnisseur de la Bath, raie gominée sur le côté & 3 pièces en alpaga

Je vous mettrais un petit coup de polish à l’occasion

Rebelle, Eric Cantona, barbe de 100 jours & col relevé & numéro 7 dans le dos

Le ballon, c’est comme une femme, il aime les caresses

Gouailleur, Coluche, nez rouge & salopette XXL

« La bigamie, c’est quand on a deux femmes ; et la monotonie, c’est quand on n’en a qu’une !

Spirituel, Moundir de Koh Lanta, torse hâlé & jean G-Star

– T’as vraiment des super beaux yeux. ce blanc là,… Et puis ce marron…

– Ben ouais c’est noisette

– On dirait un marron Picasso je sais pas.

Gentilhomme, Booba, tête près du bonnet, jogging Unkut

Je les aime grasses, propres, classes, customisées

Mondain, Beigbeder, menton bogdanovien, complet the Kooples

Faites le test suivant quand vous êtes à l’étranger. Soudain, quelqu’un vous présente : « Ah tiens, voici Machin, il est français. » Observez bien la tronche des gens. Dès que votre nationalité est prononcée, les lieux communs abondent. Les femmes pensent que vous êtes un gros baiseur, les hommes que vous ne pensez qu’à bouffer. Et c’est la vérité : vous êtes déjà en train de reluquer les seins de la maîtresse de maison qui rosit, et vous avez la bouche pleine, car vous venez de dévaliser le buffet des deux mains !

Précieux, d’Ormesson, yeux bleus perçants, cravate en soie tricotée

Rien n’est plus proche de l’absolu qu’un amour en train de naître.

Philosophe, Bernard-Henri Lévy, mèche rebelle syrienne, chemise blanche col pelle à la tarte

Un séducteur, ce n’est pas un homme unique… Chaque proie le ravit. Chaque conquête le réinvente. Chaque nouvelle femme l’accouche, en quelque sorte, d’un autre lui-même

Petites frappes dans les Valseuses, Depardieu & Dewaere, petits cuirs sur marcels blancs

Coucher ou pas coucher, pour nous c’est la même chose, hein parce que des boudins dans votre genre on commence à en avoir plein le cul…

Libertin, Marquis de Sade, perruque poudrée et caleçon qui pue

Adressez-vous plutôt aux passions qu’aux vertus quand vous voudrez persuader une femme.